La lettre du Président

Cher Montanais, Lilois, Peyroliens, Parisotins et habitants du territoire
communautaire,

Le village de Montans connaît depuis longtemps un long fleuve tranquille
où tous les concitoyens apprécient son bien vivre. Mais aujourd’hui tel n’est
plus le cas, depuis un an nous subissons les affables des politiques qui
veulent nous sacrifier, au profit de l’oligarchie financière de quelques uns et
au mépris de tous, suite à un montage financier de porteurs de projet, de
méthanisation stricto sensu.

Un premier projet privé vient de voir le jour à l’est du village chez Monsieur
Dubousquet, un deuxième projet privé celui de Vinometha, au sud du village
sur la zone d’activité de garrigue longue est à l’étude, un troisième méthaniseur
vient de rentrer en fonctionnement sur la commune de Parisot celui de
Monsieur Nouvelon au lieu dit Napagèse, il se situe à 2 kms du projet Vinometha,
donc 3 méthaniseurs sur 8 kmsvoir probablement un quatrième sur Montans
de nature agricole qui est en train de naitre. Nous ne manquerons pas de vous
tenir informer sur le sujet. Cela n’est pas soutenable, sachant que la ministre,
Ségolène Royal, a déclaré un par canton.

La contribution d’usine à gaz ou de l’industrialisation des méthaniseurs
est devenu pour nos villages insupportable, les habitants le dénoncent,
les pétitions massives en témoignent en soutenant un environnement
écologique et responsable, respectueux de la qualité de vie. N’acceptant pas
qu’à simple logique de gestion financière notre environnement, notre situation
sanitaire et sécuritaire soit mise au mépris de tous et ainsi bafouée, nous
refusons que nos terres nourricières soient orientées vers des produits
énergétiques (dérobé: culture énergétique dédiée).

Nous demandons au maître d’œuvre, (Mairie de Montans) à nos élus, à
nos politiques, de faire respecter le désir exprimé massivement par tous les
citoyens de Montans, contre cette deuxième unité de méthanisation, Vinometha
à garrigue longue jouxtant une usine agroalimentaire, (atelier du pain) ,là aussi,
avec toutes les conséquences sanitaires. Cette unité de méthanisation, Vinometha
en elle-même deux fois plus grosse que la première (Dubousquet).Il importe
que la nature du lieu de garrigue longue pour les raisons évoquées ci dessus,
l’écosystème et la biosphère autour du site n’a pas les capacités d’absorber
une telle pollution si massive qu’insoluble, fonctionnent 365 jours / ans,
7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Ce phénomène induira une atmosphère vicieuse à plus d’un titre, car la
pollution sera de plusieurs natures à savoir : nuisances olfactives (gaz), CH4,
H2S, CO2, furannes, (solides) dioxines, poussières et agents pathogènes
avérés, pollution des sols, de l’eau, métaux lourds, NH3 (ammoniaque),
nitrates, bactéries nouvelles qui continuerons leurs mutations !!!
elles mêmes sont introduites au début du processus de méthanisation pour
rendre la matière fécale plus méthanogène.

Pour toutes ces raisons et plus encore, AIR PASTEL luttera de façon
exemplaire et pertinente pour trouver des solutions alternatives à ce
sujet très épineux et s’engage à ce que notre environnement soit protégé,
la situation sociale soit équitable (8,000,000.00 € (d’euros) pour 3 emplois
direct !!!), sur le plan sanitaire et sécuritaire, pour une qualité de vie vert pastel.
Il est très clair, c’est le challenge que nous nous sommes promis de relever
à la hauteur des espérances de chacun d’entre nous.

Refusons d’être les cobayes d’une technologie qui n’a pas fait ses preuves.

Air pastel a bien avancé dans sa représentation car à ce jour l’enquête
publique est suspendue pour une durée allant jusqu’à 6 mois, ceci implique
le fait de notre travail et la gestion de nos compétences au bénéfice de tous.
Nous formons une équipe solidaire, fort de nos expériences, de nos recherches
appuyée du grand élan de générosité et de participation active.

Je profite de cette lettre, pour remercier tous les acteurs bénévoles qui ont
œuvré dans le bon sens et de toute votre bonne volonté au service de la
population, cela est une démarche citoyenne.

Air pastel, par la plume de son président, vous témoigne de sa plus grande
gratitude et vous demande de continuer dans votre engouement, et sans
relâche de défendre et protéger notre cadre de vie pour nous tous, ainsi que
notre postérité.

Air pastel a été créé pour s’inscrire dans la durée, votre soutien est
essentiel et primordial, nous comptons sur votre engagement citoyen.
Air pastel vous renouvelle son appel en vous sollicitant de votre aide et
nous restons à votre écoute concernant le cadre de vie et environnemental.

Nous restons tous mobilisés.

Bien cordialement.

Christian SIRGUE
Président

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>